Agriculteurs : "On part confiant"

FRANCE 3

En Normandie, plus de 150 tracteurs ont pris la route, direction Paris, pour exprimer leur colère et leurs revendications.

Ils sont plus que jamais déterminés. Plus de 1 000 tracteurs ont pris la route vers Paris, ce jeudi 3 septembre au matin. L'un des convois est parti de Normandie, vers 5 heures du matin. Au total, plus de 150 tracteurs ont roulé vers la capitale depuis l'Eure.

Au volant, des agriculteurs de la Seine-Maritime, du Finistère ou de la Manche qui entendent crier leur ras-le-bol. "On part confiant. Monsieur Le Foll, il faut qu'il nous écoute", s'exclame Jean-Pierre Boulé, producteur de lait et de viande, au micro de France 3.

"L'embargo russe qui nous embête"

À plus de 40 km/heure, le convoi s'est dirigé dans un premier temps vers le péage de Buchelay. Ici, on en profite pour évoquer les revendications : "Il y a l'embargo russe qui nous embête", souligne le président de la FDSEA Finistère, Thierry Merret. Après cette pause, les tracteurs ont repris la route direction Paris, où une manifestation est prévue cet après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne