Agriculteurs : leurs enfants retournent à la terre

FRANCE 2

Rencontre avec ceux qui incarnent l'avenir de la filière agricole : des jeunes d'à peine 30 ans qui pour certains ont fait de grandes études, ont voyagé, ont vécu à la ville, et qui ont décidé de finalement reprendre l'exploitation familiale.

Un retour à la terre, comme un retour aux sources. Ils se sont écartés de l'agriculture pour vivre une autre vie, faire un autre métier, avant de revenir dans l'exploitation familiale pour reprendre la ferme. C'est le cas de Noémie, prothésiste dentaire pendant cinq ans. Son changement de vie, elle l'a d'abord subi, après deux licenciements économiques. Elle gagne 900 € par mois et s'est endettée de 200 000 euros pour reprendre l'exploitation de son père dans l'Indre. Elle a changé de vie et il a fallu le faire accepter à son mari, qui a gardé son métier de commercial.

6 000 exploitations disparaissent chaque année

D'autres comme Noémie sont aussi revenus à la ferme familiale, comme un héritage qui les rattrape. Elsa est retournée dans la ferme de ses parents dans la Creuse. D'abord surpris par ce choix, ses parents ont accueilli la nouvelle avec soulagement, car dans trois ans, ils prendront leur retraite et quitteront leur ferme. En France, près de 6 000 exploitations fermeraient chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne