Agriculteurs en colère : le point sur les mobilisations région par région

Manifestation des agriculteurs du Maine-et-Loire, à Angers pour protester contre la baisse de leur revenu et contre les attaques dont ils sont victimes concernant l\'utilisation de pesticides, le 8 octobre 2019.
Manifestation des agriculteurs du Maine-et-Loire, à Angers pour protester contre la baisse de leur revenu et contre les attaques dont ils sont victimes concernant l'utilisation de pesticides, le 8 octobre 2019. (JOSSELIN CLAIR / MAXPPP)

Devant toutes les préfectures, mardi matin et jusqu'à midi, les paysans font entendre leur détresse et demandent au chef de l'Etat de les défendre contre les maux qui affectent un secteur en crise. Le point sur les perturbations.

Les agriculteurs se donnent rendez-vous, à l'appel de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs, mardi 22 octobre, devant les préfectures pour interpeller le président Emmanuel Macron. Objectif : obtenir de sa part une prise de position forte contre la déconsidération dont ils estiment être victimes et le malaise qui en découle. franceinfo fait le point sur les mobilisations et les blocages.

>> DIRECT. Suivez la journée de mobilisation des agriculteurs

Auvergne-Rhône-Alpes

À Lyon, dans le Rhône, les agriculteurs et leurs tracteurs se sont donné rendez-vous à partir de 10 heures sur l'A7 et l'A6, pour arriver autour de midi devant la préfecture du Rhône.

Dans le Puy-de-Dôme, à Clermont-Ferrand, des perturbations ont eu lieu sur l'A89 dans les deux sens. Quatre points de rencontre ont été fixés à 11 heures à Riom pour une arrivée vers 12h30 à Clermont-Ferrand, sur la place de Jaude. Mobilisation annoncée également à Aurillac, à 12 heures, devant la préfecture du Cantal.

Opération escargot prévue aussi en Haute-Loire en fin de matinée avec une convergence vers la préfecture du Puy-en-Velay. Des difficultés sont possibles sur l'A89 dans le secteur de Balbigny et Saint-Germain-Laval (Loire). 

Bourgogne-Franche-Comté

Une centaine d'agriculteurs se sont rassemblés devant la préfecture de Côte d'Or, à Dijon.

En Saône-et-Loire, près de 100 tracteurs se sont invités dans le centre-ville de Mâcon entre dès 11h30. Dans la Nièvre une opération de "bâchage" de la préfecture de Nevers était attendue aux alentours de 7 heures.

En Franche-Comté, à Besançon, une cinquantaine de tracteurs a investi le centre-ville pour se garer devant la préfecture du Doubs, a indiqué France Bleu Besançon. À Vesoul, les manifestants ont installé une ferme miniature avec des vaches devant la préfecture de Haute-Saône, qui a fermé pour l'occasion. Là encore, ils ont recouvert les grilles avec une bâche agricole noire. À Lons-le-Saunier, une centaine de tracteurs a prévu de se rendre devant la préfecture du Jura.

Centre-Val de Loire

Le centre-ville de Bourges, dans le Cher, a été partiellement bloqué, indique France Bleu Berry. Une vingtaine de tracteurs et une quinzaine de véhicules ont convergé vers la place Seraucourt et l'Hôtel de Ville.

Grand Est

Pour la métropole du Grand-Nancy (Meurthe-et-Moselle), environ 300 tracteurs étaient attendus vers 12 heures, près du stade Marcel-Picot. En début d'après-midi, les agriculteurs ont prévu un circuit de quelques kilomètres autour du centre-ville de Nancy, aux abords de la préfecture de Meurthe-et-Moselle notamment.

Dans la Meuse, une opération de "bâchage" de la préfecture de Bar-le-Duc et de la sous-préfecture de Verdun était prévue entre 11 heures et 15 heures. Même chose en Moselle pour la préfecture de Metz.

Des perturbations étaient à prévoir à partir de 8h30 sur les routes autour d'Épinal (Vosges).Normandie

Les agriculteurs ont décidé de bâcher les préfectures et sous-préfectures, comme celles de Dieppe et d'Alençon, a rapporté France 3 Normandie, avec sur la bâche, un message : "Macron, réponds-nous !"

Nouvelle-Aquitaine

En Corrèze, des difficultés seront possibles sur l'autoroute A89 dans le secteur de Tulle-Nord. En Gironde, ils ont choisi un autre mode d'action. Une vingtaine d'agriculteurs se sont rendus ce matin dans les rayons du centre commercial Rives d'Arcins à Bègles pour sensibiliser les clients à bien lire les étiquettes des produits alimentaires afin d'en connaître les origines et consommer local, a attesté France Bleu Gironde.

Occitanie

Dans le Gard, des tracteurs ont perturbé la circulation sur l'A9, bloquée au niveau du péage de Nîmes-ouest, indique France Bleu Gard-Lozère. 

En Haute-Garonne, des perturbations étaient à prévoir dans le secteur de l'aéroport de Toulouse Blagnac, selon France Bleu Occitanie. Les manifestants ont prévu une action en fin de matinée sur le rond-point de l'aéroport. Les entrées du périphérique seront également perturbées. 

Pays de la Loire

Des ralentissements étaient à prévoir sur l'A11 au niveau d’Angers (Maine-et-Loire), où des barrages filtrants ont été installés autour des principaux accès de la ville. À La Roche-sur-Yon, une quinzaine d'agriculteurs ont bâché la préfecture, a indiqué France 3 Pays de la Loire. La FDSEA a invité les 3 700 agriculteurs de Vendée à téléphoner au moins une fois dans la journée au palais de l'Élysée. 

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Un cortège devait partir d'Arles (Bouches-du-Rhône) à 8 heures. Des perturbations attendent les conducteurs autour d'Aix-en-Provence en début d'après-midi, notamment sur l'A8, prévoit Vinci autoroutes. Dans le Var, un cortège devait partir de la cave coopérative de La Cadiérenne à Toulon, à 9 heures, où le tunnel a été bloqué, rapporte France Bleu Provence. Des difficultés sont attendues sur l'A50 à l’échangeur de La Cadière-d’Azur (Var).

Vous êtes à nouveau en ligne