Agriculteurs à Paris : un rendez-vous manqué ?

FRANCE 3

Jeudi 3 septembre, les agriculteurs se sont rendus à Paris pour manifester leur détresse. À la fin de cette journée de mobilisation, beaucoup ont le sentiment d'un rendez-vous manqué.

Au moment où le président de la FNSEA est accueilli par les manifestants, ce jeudi 3 septembre, place de la Nation à Paris, Manuel Valls fait ses premières annonces à Matignon. "La France ne lâchera pas ses agriculteurs", a ainsi déclaré le Premier ministre. Xavier Beulin détaille de son côté le soutien de l'État : aucun remboursement de dettes en 2015, pas de nouvelles normes environnementales et 85 millions d'euros en plus du plan déjà adopté en juillet.

Pas un mot sur les prix

Mais en bas de l'estrade, le discours ne passe pas. Sifflets, appels à la démission, les éleveurs en colère attendaient beaucoup plus que des aides. Et dans les annonces de ce jeudi, pas un mot sur les prix. La déception tourne à la colère contre la FNSEA. Désappointés, certains agriculteurs voulaient rester sur place. Ils sont finalement partis lentement avec le sentiment d'un rendez-vous manqué.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne