Criquets : un essaim géant ravage les cultures en Afrique

FRANCE 3

Les pays de l'Afrique de l'Est sont victimes d'un terrible fléau : l'invasion de criquets. Après l'Éthiopie, la Somalie et le Kenya, c'est l'Ouganda qui est dévasté par l'invasion d'un essaim grand comme le Luxembourg.

Une vision apocalyptique. Des essaims de milliards de criquets pèlerins volent et détruisent tout sur leur passage. Depuis début janvier, ils ont déjà ravagé l'Éthiopie, la Somalie et le Kenya. L'essaim est désormais en train de sévir en Ouganda. "On voit qu'un nuage de cette taille mange l'équivalent de ce que mangent 80 millions de personnes par jour. Cela nous donne une idée de l'ampleur de la crise à laquelle nous sommes confrontés", explique Dominique Burgeon, directeur urgences et réhabilitation à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Les cyclones favorisent la reproduction des criquets

Pour stopper le phénomène, des grands moyens, et notamment l'épandage de pesticides, sont demandés par les experts de l'ONU. Mais il reste une zone d'incertitude : la météo, et notamment les cyclones qui se multiplient dans l'océan Indien et favorisent la reproduction des criquets. "Si nous savions maintenant s'il va y avoir des cyclones dans la corne de l'Afrique, alors nous aurions une meilleure idée de la durée du phénomène", précise Keith Cressman, responsable des prévisions acridiennes à la FAO. C'est la septième invasion majeure de criquets depuis un siècle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne