Covid-19 : les Français boudent le champagne

En raison du coronavirus et de la crise économique qui en découle, les Français achètent très peu de champagne cette année. Une baisse des ventes qui pèse lourd sur tout le secteur. 

À Epernay, dans la Marne, Christophe Diard, vigneron, vient de commencer les vendanges de ses quatre hectares. Il parie sur un cru de champagne exceptionnel  : "Bien équilibré, un goût millésimé en perspective. On espère qu'il sera millésimé". Pourtant cette année, les vendanges ont un goût amer. Christophe Diard va devoir réduire sa récolte de 20%. À cause de la crise sanitaire, les consommateurs boudent le champagne. 

Toute la Champagne est touchée

C'est toute la Champagne qui est touchée. Avec le confinement et la faible activité des restaurants, bars et hôtels, les ventes devraient baisser de 34%. Alors tout le secteur a dû trouver un accord : limiter la production pour éviter des stocks trop importants et des prix cassés. La décision ne fait pas l'unanimité, mais les vignerons n'ont guère le choix. La vente de champagne pourrait passer cette année sous la barre des 200 millions de bouteilles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne