Corrèze : plongée au cœur de la cueillette des myrtilles

France 2

Malgré la sécheresse, la myrtille est le fruit fort du Limousin. La cueillette de la myrtille, historiquement implantée dans les années 80 en Corrèze, bat son plein. 

C'est un petit fruit bleu qui fait de plus en plus d'adeptes. À Rosiers-d'Égletons (Corrèze), les consommateurs viennent même les cueillir en libre-service. En Corrèze, 40 producteurs cultivent la myrtille, une plante robuste originaire d'Amérique du Nord, parfaitement adaptée au terroir local. "Elle résiste bien, elle est implantée pour très longtemps, au moins 75 ans. On n'a pas besoin d'y revenir ni de replanter", assure Olivier Meynard, arboriculteur dans la région.  Avec deux hectares, ce verger de Rosiers-d'Égletons compte parmi les plus importants du département, les 300 kilos cueillis ici chaque jour se vendent facilement. 

1 500 tonnes destinées à l'export

"On voit qu'il y a une consommation en vente direct qui est plus importante au fil des années. C'est une ressource très intéressante pour la plupart des vergers", explique Jean-Robert Loge, conseiller à la chambre d'agriculture de la Corrèze. En France, environ 1 500 tonnes de myrtilles sont presque entièrement commercialisées en frais et destinées à l'export, notamment vers l'Europe du Nord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne