Consommation : une fois sur deux, on ignore d'où vient la viande des produits cuisinés

FRANCE 3

Si l'étiquetage est obligatoire pour la viande crue, ce n'est pas le cas pour les produits transformés. Ce vide arrange les industriels, selon l'UFC-Que choisir.

Les agriculteurs en colère ont plusieurs revendications, dont celle d'un étiquetage sur la provenance de la viande dans les produits cuisinés. D'après une étude de l'UFC-Que choisir, 54% des produits transformés font l'impasse sur l'origine de la viande. Ce qui est obligatoire pour la viande crue ne l'est pas pour les produits cuisinés.

Du côté des consommateurs, difficile alors de savoir ce qu'on mange. La grande distribution, reçue à Matignon ce lundi 8 février, rappelle que c'est à l'Europe de prendre une décision dans ce sens. "Nous y avons toujours été favorables. Ce sont plutôt les industriels qui, jusqu'à maintenant, ont freiné ce mouvement", déclare à France 3 Jacques Creyssel, dirigeant de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution.

"Ils ne veulent pas s'embarrasser avec de la traçabilité"

Les industriels rejettent eux aussi la faute sur la Commission européenne. "Ils veulent avoir toute une marge de manoeuvre pour s'approvisionner sur les marchés. [...] Ils ne veulent pas s'embarrasser avec de la traçabilité", estime Alain Bazot, président de l'UFC-Que choisir. Une loi européenne n'est pas à l'ordre du jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne