Cochons d’élevage : l’âge d’or pour la Gascogne

France 2

La filière porcine ne connait pas la crise dans le Lot-et-Garonne. Depuis quelques années, le nombre de petits élevages augmente. 


Les porcs sont élevés en plein air. Claire Saint-Marc, éleveuse, mise sur le bien-être animal. "Pour moi c’est important d’avoir des animaux en bonne santé physique mais aussi bien dans leur tête, et je suis persuadée que ça influe sur le résultat à la fin", confie-t-elle jeudi 15 octobre à France 2. C'est en 2015 que Claire Saint-Marc, enseignante dans le primaire, a décidé de se lancer dans l’élevage, passionnée par les produits et la cuisine du terroir. 

Un marché en pleine expansion 

Elle vend ses produits en direct. Victime de son succès, elle ne peut pas toujours fournir sa clientèle… heureusement, souvent prête à attendre pour de bons produits. "C’est de la qualité, on sait ce qu’on achète, on sait que c’est sain", commente d'ailleurs un client. Dans la région, les élevages de taille modeste se développent. Alors que les éleveurs porcins n'étaient qu'une quinzaine dans le Lot-et-Garonne il y a dix ans, ils sont aujourd'hui 35. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne