Chevaux mutilés : des éleveurs sous tension

FRANCE 2

Une nouvelle intrusion a eu lieu dans un pré dans la nuit du 5 au 6 septembre en Côte-d’Or. Un cheval a été blessé.

Suite à cette nouvelle agression, 40 hommes ont été mobilisés, ainsi qu’un hélicoptère. Pas suffisant pour faire cesser la psychose chez les éleveurs, qui vivent dans la crainte de voir leurs chevaux mutilés tous les soirs. Des actes similaires se produisent depuis plusieurs mois, en particulier dans le nord de la France, et ont déjà causé la mort de 15 chevaux.

La psychose grandit

Pour le moment, le mystère reste entier quant aux mobiles du ou des agresseurs, et de leur identité. Aucun suspect à ce jour n’a été mis en examen. Paniqués, les éleveurs s’organisent : certains se sont équipés de caméras, d’autres font des rondes. Les forces de l’ordre craignent désormais que les éleveurs, en l’absence de coupables désignés, fassent justice eux-mêmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne