Bretagne : les communes changent leurs habitudes de consommation

France 3

La sécheresse touche également l'Ille-et-Vilaine, où les habitants ont parfois dû changer leurs habitudes.

Il faisait beau et sec sur les jardins familiaux de la Poterie, à Rheu (Ille-et-Vilaine). Ici, les pluies régulières des derniers mois ont aidé les cultures. Les jardiniers passionnés ont compris qu'il fallait changer les méthodes pour éviter le gaspillage d'eau. Les consciences sont également en train de changer au sein des entreprises, ou les communes. À Rheu, les terrains de sport sont arrosés avec de l'eau de pluie, et non de l'eau potable de la ville. "On consommait à peu près 2 500 m3 par an d'arrosage. Sur les deux terrains, cela nous faisait une moyenne de 4 500 m2. On va économiser 12 000 euros par an", décrypte Marc Sablé, responsable des ateliers municipaux.

Les collectivités participent

En moins de trois ans, la commune devrait ainsi amortir les travaux effectués pour récupérer les eaux de pluie de façon efficace. Sur les 56 communes du bassin Rennais, 40 ont déjà profité d'un fond des collectivités pour effectuer des travaux. En Bretagne, la bataille de l'eau a également commencé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne