Blocages : les agriculteurs manifestent leur détresse

FRANCE 3

Les agriculteurs ont manifesté dans toute la France mardi 8 octobre pour exprimer leur détresse. Ils ont le sentiment d'être mal-aimés et d'être la cible de la guerre faite aux pesticides. "France, veux-tu encore de tes paysans ?", tel était le slogan de la journée.

Un tas de fumier et des pneus bloquent la rocade toulousaine (Haute-Garonne), mardi 8 octobre. Les agriculteurs sont en colère et inquiets pour leur avenir. Sur une autoroute alsacienne, des dizaines de tracteurs ont paralysé la circulation. Une opération coup-de-poing pour faire part d'un sentiment partagé ici par tous : celui d'être mal-aimé. "Quand on entend qu'il y a des intrusions dans certains élevages, qu'on brûle des poulaillers et qu'on voit des antispécistes qui cassent des boucheries, tout ça, c'est un sentiment d'agression", explique le syndicaliste Franck Sander.

De nouveaux blocages prévus le 22 octobre

Manque de considération, accords commerciaux internationaux, revenus trop bas ou encore utilisation trop compliquée des pesticides... Les motifs de colère sont nombreux. À Bourges (Cher), pas de blocage, mais une distribution de pommes aux automobilistes pour sensibiliser le public. Tous les barrages devraient être levés mardi soir, mais une nouvelle opération pourrait être organisée le 22 octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne