VIDEO. Allemagne : autour de Berlin, les loups rôdent et inquiètent les éleveurs

FRANCE 2

Pour la première fois depuis des années, un loup a été photographié à Berlin il y a quelques semaines, aux abords du périphérique. Pour les scientifiques, ce sont près de 30 meutes qui vivraient actuellement dans la région de la capitale allemande. Leur présence suscite beaucoup de questions.

Des meutes entières qui parcourent la campagne et des loups de retour, 150 ans après avoir disparu. Ces images diffusées par la télévision allemande divisent le pays. Faut-il protéger ces animaux ou au contraire les éliminer ? Ici, le loup fait peur. Nous sommes dans le Brandebourg, une région qui entoure Berlin et où vivent pas moins de 30 meutes de loups, selon les autorités. Un retour en nombre qui perturbe toute l'activité de cet éleveur de bovins. L'an dernier, il retrouve un veau mort, à moitié dévoré. Il soupçonne les loups, et pour en avoir la certitude, il installe des caméras de vidéosurveillance. Sur les clichés, on peut voir plusieurs loups qui viennent rôder autour des troupeaux, la nuit comme le jour.

En Allemagne, le nombre d'animaux attaqués par les loups explose : une centaine il y a dix ans, plus d'un millier l'an dernier. Des loups plus nombreux et de moins en moins craintifs. Chaque semaine, des journaux locaux publient de nouvelles photos et vidéos. Ici, c'est une policière qui photographie l'animal à seulement 30 km de Berlin. Là, un automobiliste stupéfait qui filme le long de la route il y a dix mois.

Certains veulent chasser le loup d'Allemagne 

De plus en plus près des villes, le loup pourrait-il bientôt s'en prendre à l'homme ? Dans ce centre dans le nord de l'Allemagne, on étudie le comportement d'une dizaine de loups. Ce spécialiste nous montre qu'il peut se promener sans problème au milieu d'eux. Des loups qui fascinent 40 000 visiteurs chaque année, pas tous convaincus par ces explications rassurantes.

En Europe, le loup est protégé. Tuer un loup est sévèrement puni, jusqu'à cinq ans de prison. Mais face à l'inquiétude des éleveurs, certaines régions viennent de décider une exception. Beaucoup veulent aller plus loin et chasser le loup à nouveau hors d'Allemagne. Onze loups ont été retrouvés morts depuis cinq ans, tués par balle, rien que dans la région autour de Berlin. Des enquêtes sont ouvertes, mais pour l'instant, personne n'a été condamné pour avoir tué ces animaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne