Aude : les cloches de ses vaches font trop de bruit, l'éleveur convoqué par la gendarmerie

france 3

Un éleveur de vaches a été convoqué par la gendarmerie, à Saint-Benoît (Aude), sommé de s'expliquer sur les nuisances sonores que constituent les tintements de cloches de ses vaches, dont ses voisins se plaignent.

L'été, les 25 vaches de Patrick Hauglustaine montent en estives sur des parcelles d'altitude où elles s'engraissent. Puis, à l'automne, avant de revenir à l'étable, les bêtes restent trois à quatre semaines dans ces prairies. Pendant toute cette période, les gasconnes arborent une jolie cloche, ce qui permet au vacher de repérer son bétail plus facilement. Les cloches sont un outil pratique pour Patrick, mais insupportable pour ses voisins.

Pas indispensables ?

Leur maison isolée offre une vue imprenable, mais est aussi voisine des parcelles de l'éleveur. Au printemps et à l'automne, les retraités jugent le bruit des cloches insoutenable. Pour eux, elles ne sont pas indispensables et s'inscrivent plutôt dans un conflit de voisinage plus ancien. "Il y a probablement une volonté de nuire ou d'être désagréable", assure Bernard Kühn, le voisin. Les deux retraités ont porté plainte pour nuisance sonore. L'éleveur a donc été entendu par les gendarmes. En cas de condamnation, l'éleveur pourrait être contraint à retirer les cloches de ses vaches et à payer une amende de 68 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne