Attaques de loups : des tirs de défense autorisés en Haute-Saône

France 3 Franche-Comté

La préfecture de Haute-Saône vient d’accorder des dérogations à des éleveurs pour tuer des loups après une série d’attaque sur plusieurs troupeaux ces dernières semaines.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans le département, une trentaine d’attaques de loups ont été recensées en moins d’un mois. Face à cette situation exceptionnelle, la préfecture de Haute-Saône vient d’autoriser par dérogation deux éleveurs bovins à pratiquer des tirs de défense pour défendre leurs troupeaux en cas de nouvelle intrusion du loup sur leur exploitation.

Des autorisations de tirs strictement réglementés et accordées au cas par cas en fonction de chaque situation rappelle la préfète de Haute-Saône. Sur le plan national, on a recensé 580 loups sur tout le territoire. Une centaine d'individus devrait être abattue légalement cette année.

Une décision préfectorale rapidement dénoncée par les associations locales de défense des animaux et de la biodiversité. L'une d'elle, "Solidarité animaux 70" a lancé une pétition en ligne.

MOBILISEZ VOUS POUR LE LOUP C'est avec une grande tristesse que nous avons appris hier soir, que des tirs contre le...

Publiée par Solidarité Animaux 70 sur Mercredi 9 septembre 2020
Vous êtes à nouveau en ligne