Ardèche : marrons, châtaignes, comment ne pas les confondre ?

france 3

Attention à ne pas confondre marron et châtaigne sous peine d'intoxication. 

Marrons ou châtaignes, comment les différencier ? Crème de marron, purée de marron ou encore marrons glacé... Les spécialités ardéchoises portent mal leur nom et entraînent une confusion chez les consommateurs. "Le marron, ça ne se mange pas, et la châtaigne, ça se mange", affirme un passant. Il a raison. Les recettes sont cuisinées à base de châtaignes. Les marrons qui tombent en centre-ville sont une variété appelée marron d'Inde : ils sont utilisés en extrait en pharmacie, mais sont toxiques en cas d'ingestion.

Les châtaignes se mangent, pas les marrons

"On peut avoir des désagréments gastro-intestinaux, des nausées qui arrivent cinq à six heures après l'ingestion", prévient le pharmacien Nicolas Rey. Les châtaignes représentent une source de minéraux et de vitamines. Pour les différencier lors de la cueillette, il existe plusieurs repères. "Le marron d'Inde est seul dans sa coque. Il est rond et il n'a pas de plumes. Dans les bogues de châtaignes, il y a souvent trois fruits", analyse Daniel Vernol, président du syndicat de la châtaigne d'Ardèche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne