Antilles: des terres contaminées par le chlordécone

FRANCE 3

Une partie des sols de la Guadeloupe et de la Martinique sont exposés à cet insecticide potentiellement cancérigène.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elles sont un pilier de l'économie de la Martinique : les bananeraies s'étalant au nord de l'île. Problème : le chlordécone, produit phytosanitaire ultra toxique dont les plantations ont été abreuvées pendant plus de trente années. Le produit a été dispersé aux pieds des bananiers, sans aucune protection.

Pas de lien formel entre le chlordécone et des maladies

"On travaillait sans rien", résume une habitante qui travaillait dans ces champs. Aujourd'hui, certaines sont malades et ne peuvent plus travailler à l'image de  Marie-Lise atteinte d'un cancer qui serait lié, selon elle, à ce pesticide. Certains accusent l'État français de défaillances, comme Gabriel Pamphile, producteur de bananes : "Un produit dangereux comme cela a des conséquences. On devait le signaler. L'État avait une part de responsabilité puisque c'était une certaine catégorie de personne à qui on donnait les autorisations". Les autorités, pourtant, ne reconnaissent pas de lien formel entre ces maladies et le chlordécone, un insecticide contre le charançon noir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne