Alimentation : les prix de la charcuterie augmentent

France 2

Après des années de crise, le porc s'échange de plus en plus cher, avec une hausse de 24% en six mois. Cela se répercute sur le prix du jambon. 

Du porc en rôti, en médaillon ou en filet mignon. Depuis quelques jours, dans une boucherie de la banlieue bordelaise, c'est la valse des étiquettes. "On a légèrement augmenté nos prix. Dans le futur, si ça doit durer, on sera obligés de revoir nos marges", explique Jauffrey Mauvigney, charcutier-traiteur et meilleur ouvrier de France. On observe une hausse des prix de 5 à 10% chez le commerçant. Dans la grande distribution, la flambée des prix est aussi bien réelle. 

Les prix risquent de se maintenir à un niveau élevé

Le cours du porc est au plus haut : 1,53 €, soit une augmentation de 24% en seulement six mois. Un phénomène mondial qui trouve son origine en Chine. Depuis un an, la peste porcine y fait des ravages. Près d'un million de porcs ont dû être abattus, soit 20% du cheptel total. Selon les spécialistes, les stocks chinois vont mettre du temps à se reconstituer. Les prix ne risquent donc pas de redescendre pour le moment. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne