Alimentation : le commerce des huîtres en danger

FRANCE 3

Les ostréiculteurs ont vu leur activité rester en suspens durant le reconfinement. Ils tentent de combler le manque accumulé en parcourant les marchés pour écouler leur marchandise.

Ils font partie des principales victimes du reconfinement instauré en France. Les nombreux ostréiculteurs du pays ont vu leur activité être suspendue durant le reconfinement. La fermeture des restaurants les a également empêchée d’écouler des stocks d’huîtres qui se sont accumulés, mais qui ne peuvent pas être conservés. "Normalement, elles devraient être commercialisées en 24 heures après le passage dans les bassins d’épuration alors que ce n’est pas le cas puisqu’elles restent depuis presque une semaine", explique l’ostréiculteur Jean-Marie Grimal. 

Faire le tour des marchés

Pour tenter d’écouler les stocks d’huîtres et s’y retrouver financièrement, certains ostréiculteurs ont pris une décision stratégique : ils se déplacent sur les marchés pour vendre leur marchandise. Parmi eux, Romain Dupuy a notamment engagé quatre saisonniers pour l’aider à faire perdurer l’activité. Il espère notamment attirer beaucoup de clients à l’approche des fêtes de fin d’année, une période qui représente la moitié de son chiffre d’affaires annuel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne