Alimentation : après la grippe aviaire, fin de la crise pour le foie gras

FRANCE 2

Les professionnels du foie gras ont retrouvé le sourire, car les ventes sont reparties à la hausse en 2018.

La filière du foie gras du Sud-Ouest est en pleine renaissance. En 2015, avant la crise de la grippe aviaire, la production atteignait 19 243 tonnes. En 2017, en plein cœur de l'épidémie, seules 10 950 tonnes étaient produites. Cette année en 2018, la production est repartie à la hausse avec 16 350 tonnes de foie gras. Un regain d'activité qui profite aux petits producteurs locaux. Les ventes d'Éric Lafenêtre, producteur landais, ont augmenté de 20% depuis 2015.

Une confiance des consommateurs

À cause de la grippe aviaire, certains producteurs ont failli tout perdre. Grâce à des aides de l'État et des collectivités, ils ont pu maintenir des prix raisonnables et conserver la confiance des consommateurs. Le foie gras est tellement apprécié que certains éleveurs peinent à répondre à la demande. Les mesures d'hygiène et de sécurité se sont renforcées, résultat, les coûts de production ont augmenté de 15% mais les prix, eux, sont restés stables. Le chiffre d'affaires de la filière foie gras est estimé à 2 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne