Alimentation : Albi ne veut manger que bio et local

France 2

Payer les agriculteurs au juste prix et promouvoir des circuits plus courts, certaines villes font déjà figure d'exemples. C’est le cas d'Albi (Tarn).

Surnommé la Ville rouge, Albi se transforme peu à peu en ville verte. C'est l'objectif fixé depuis deux ans par l'équipe municipale. Elle vise une autosuffisance alimentaire d'ici à 2020. La culture locale est à l'honneur. Jacques Morlat exploite deux hectares de terrain sur lesquels il fait pousser toutes sortes de légumes. Un terrain loué par la ville 80 euros par an et par hectares.

Herbes et fruits gratuits

En contrepartie, il s'engage à cultiver de façon biologique et à écouler sa production dans un rayon de 60 km maximum. Plusieurs exploitants agricoles se sont ainsi implantés dans une zone maraîchère préemptée par la ville. D'autres initiatives ont également vu le jour à Albi. L'association Incroyables comestibles par exemple fait pousser bénévolement des herbes et des fruits pour les mettre à disposition de tous.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne