Agriculture : un marché directement chez le producteur

FRANCE 2

Le Salon de l'agriculture, ce n'est pas que le bêtes : c'est aussi un endroit où l'on peut faire son marché. Pour les producteurs, l'enjeu commercial est considérable. Et cela aide au développement des circuits courts.

Les 2/3 des visiteurs achètent des produits au Salon de l'agriculture, avec un panier moyen de 91 €. "S'ils (les visiteurs) sont conquis, il y a toutes les chances pour qu'ils deviennent des clients réguliers et c'est bien l'autre objectif du salon", explique la journaliste Justine Weyl en duplex.

Des magasins tenus par les agriculteurs

Ces ventes en circuit court sont tellement importantes pour les éleveurs et les agriculteurs qu'ils montent des boutiques de producteurs pour y vendre leurs produits et retrouver leur clientèle. À Poitiers (Vienne), de la ferme jusqu'au rayon, aucun intermédiaire. Le magasin appartient aux agriculteurs. Ils se relaient en magasin pour proposer leurs produits. Pour une cliente, "c'est mieux qu'au supermarché". Béatrice Pecot fait partie de ces agriculteurs avec son mari. Ils ont une ferme de poulets qui restent à l'air trois fois plus que les poulets industriels. Sans ce circuit court, il n'était pas question pour eux de se lancer dans cet élevage. Pas question de passer par la grande distribution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne