Agriculture : un accord entre l'UE et l'Amérique latine fait polémique

FRANCE 3

L'Union européenne s'apprête à passer un accord avec quatre pays d'Amérique latine : l'exportation de certains produits sera facilitée en échange d'importation de volailles et de boeuf venus du Brésil ou d'Argentine. Les agriculteurs européens sont inquiets.

Emmanuel possède un cheptel de 400 vaches "blanc bleu belges", une race très prisée pour les qualités nutritives de sa viande et commercialisée dans un rayon de 30 kilomètres. L'alimentation de ses vaches est produite directement à la ferme : Emmanuel joue la carte de la qualité dans une filière sinistrée qui pourrait souffrir d'un nouvel accord passé par l'Union européenne.

Un accord qui fait polémique

Un futur accord commercial entre l'Union européenne et les quatre pays du Mercosur, en Amérique latine provoque de nombreuses craintes chez les agriculteurs. Ce marché représente 260 millions d'habitants : l'accord et la fin des tarifs de douane vont permettre de gagner 4 milliards d'euros par an. Une aubaine pour les exportateurs européens qui espèrent une croissance de leurs ventes d'automobiles, de vins ou de fromages. Mais en contrepartie, l'Union importera du sucre, des volailles et 70.000 tonnes de boeuf brésilien ou argentin. Bruxelles affirme que les risques sanitaires, qui sont avérés, sont sous contrôle. Pourtant, l'an dernier, 45 entreprises brésiliennes ont été fermées à la suite d'un immense scandale de viande avariée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne