Agriculture : quel avenir pour les exploitations familiales ?

France 3

L'agriculture française attire de moins en moins. Peu d'agriculteurs voient leurs enfants reprendre l'exploitation familiale. France 3 fait le point sur ce sujet.

Le temps où les enfants d'agriculteurs reprenaient l'exploitation familiale semble bien loin. Aujourd'hui peu d'enfants d'agriculteurs reprennent l'exploitation familiale. Le journaliste Julien Gasparutto fait le point sur le phénomène. "Aujourd'hui les deux tiers des agriculteurs qui approchent de la retraite ne savent pas à qui ils vont transmettre leur ferme. Ils ne trouvent personne dans leur entourage", note le journaliste.

Le lait, un cas particulier

Plusieurs raisons expliquent pourquoi la profession n'attire plus. "La pénibilité, le manque de week-end, de vacances, mais aussi le niveau de vie. Il a baissé de 7% entre 2000 et 2013. Il avoisine les 25 000 euros bruts par an", détaille le journaliste. Résultat, de plus en plus d'exploitations familiales disparaissent. "Dans le lait, c'est une véritable hécatombe. 160 000 exploitations en 1995, 64 000 en 2015. On a perdu 100 000 exploitations en 20 ans. Cela ne veut pas dire que l'on produit moins de lait. Ce sont les fermes qui s'agrandissent. Un éleveur collectait en moyenne 150 000 litres de lait en 1995, 350 000 litres aujourd'hui. Résultat ceux qui s'installent préfèrent s'associer que de se lancer seul dans l'aventure", conclut Julien Gasparutto.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne