Agriculture : mobilisation contre la bactérie "tueuse d'oliviers" dans les Alpes-Maritimes

France 3

Deux cas d'oliviers infectés par la bactérie Xylella fastidiosa ont été détectés à Menton et Antibes, dans les Alpes-Maritimes. En Italie, l'épidémie a causé la perte d'un million d'arbres.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour la première fois en France, la bactérie tueuse d'oliviers Xylella fastidiosa a été détectée sur deux oliviers, à Menton et Antibes, dans les Alpes-Maritimes. Des cas pris très au sérieux au ministère de l'Agriculture, car en Italie la maladie a causé la disparition de quelque un million d'arbres. "On fera tout de manière à éviter que, potentiellement, la maladie puisse se propager", assure Franck Roturier, directeur des parcs et jardins de Menton.

 Les oléiculteurs vigilants

"Le protocole est l'arrachage de l'olivier atteint, et de ceux qui se trouvent dans un rayon de 10 mètres", explique-t-il. La ville de Menton va donc arracher trois arbres. Transportée par des insectes suceurs de bois, la maladie est présente en Europe depuis 2013, et donc la France pour la première fois, hors Corse. Les oléiculteurs veulent éviter les champs entiers d'oliviers disparus en Italie, et vont s'employer à trouver des parades à un potentielle épidémie.














Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne