Agriculture : les producteurs français pestent contre les produits espagnols

FRANCE 3

Les fruits et légumes venus d'Espagne sont très souvent bien moins chers que les produits français, et ce grâce à une main-d’œuvre au coût inférieur.

La saison des fruits et légumes de printemps et d'été est à peine commencée que les producteurs s'inquiètent déjà de la concurrence qu'ils vont affronter sur les marchés, notamment celle des produits espagnols dont les prix sont inférieurs. Les agriculteurs ont bloqué, jeudi 16 mai, la frontière espagnole afin de protester symboliquement et montrer leur inquiétude concernant l'avenir de la profession.

Certains renoncent à récolter

"La tomate française, elle peut coûter jusqu'à 4 euros le kilo", explique un primeur sur un marché toulousain. "La même variété en Espagne, on peut la trouver à 1,20 euro ou 1,40 euro", compare-t-il. La principale cause de cet écart est le coût de la main-d’œuvre. "Quand le prix de la cerise est en dessous de 5 euros le kilo, on paye juste la main-d’œuvre. Donc je ne vois pas très bien quel est l'intérêt, il vaut mieux se reposer", explique Michel Moles, arboriculteur qui parfois renonce à récolter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne