Agriculture : les plantes aromatiques, une filière qui rapporte

France 2

La filière des plantes aromatiques est une nouvelle opportunité pour les agriculteurs. Certains ont même abandonné les céréales pour se spécialiser dans le secteur.

Dans les tisanes ou la cosmétique, les plantes aromatiques médicinales font le bonheur de badauds. Sur un marché de l'île de Ré (Charente-Maritime), les clients, de plus en plus attirés par les produits naturels, sont faciles à convaincre. Face à cette tendance, les agriculteurs se convertissent eux aussi.

"On gagne trois fois plus que du blé"

À Périgny (Charente-Maritime), Didier Dorin a hérité de l'exploitation de son père. Désormais, il a transformé ses champs de céréales et cultive des plantes aromatiques biologiques. Lavandin, thym, fleurs sauvages... il fournit la matière première à une grande entreprise spécialisée dans les tisanes. Une vingtaine d'agriculteurs l'ont rejoint pour former une coopérative. "On gagne trois plus que du blé, par contre, on travaille six fois plus", avoue Éric Boulerne, un autre producteur. Avec de nouveaux emplois à la clé, la filière des plantes aromatiques a de beaux jours devant elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne