Agriculture : les moissons de blé historiquement basses

France 2

Les producteurs de blé connaissent le désarroi. Cet été, les moissons s’achèvent partout en France, et c’est l’une des pires récoltes depuis 30 ans. 

Alors que les moissons s’achèvent dans l’Hexagone, les chiffres sont inquiétants : -20% sont notamment constatés pour le blé tendre, qui sert à faire le pain. En cause : les mauvaises conditions météorologiques. À cette époque de l’année, les céréaliers devraient encore avoir du blé en stock. Or, ce n’est pas le cas pour Alain de Scorraille, céréalier dont les silos étaient déjà vides : "Le rendement ayant été très mauvais, et ayant besoin de trésorerie, j’ai tout livré à la coopérative".

100 000 tonnes de blé manquantes dans le Gers

"J’ai perdu de l’ordre de 50% sur mes blés durs et mes blés de qualités par rapport à l’année dernière", explique Alain de Scorraille. Cet été, la moisson est historiquement basse selon le ministère de l’Agriculture. Une forte disparité est observée selon les régions, et le Grand Est est particulièrement affecté. Dans une coopérative du Gers, qui reçoit les dernières collectes, il manquera 100 000 tonnes de blé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne