Agriculture : les éleveurs bovins protestent

France 3

Jeudi 7 mai, des éleveurs bovins ont bloqué l'abattoir Charal à Cholet. De son côté, Thierry Thomas, éleveur endetté, a même entamé une grève de la faim.

Les éleveurs bovins dénoncent la chute des cours et leur incapacité à vivre de leur travail. Ils ont bloqué jeudi 7 mai au matin l'abattoir Charal à Cholet (Maine-et-Loire). Un autre éleveur normand a par ailleurs entamé une grève de la faim lundi 4 mai. Il s'est installé devant une entreprise d'abattage à Gacé (Orne). Thierry Thomas est désespéré. Sur son exploitation bovine, il a accumulé les dettes et les impayés. L'éleveur, pourtant en activité depuis trente ans, a aujourd'hui le couteau sous la gorge.

Thierry Thomas n'est pas le seul à vouloir retrouver des revenus

Selon les syndicats c'est toute la filière viandée qui serait en souffrance sur le territoire. Les grandes surfaces, les abattoirs et la concurrence étrangère exercent une pression sur le prix d'achat des bovins. Certains éleveurs songent à diminuer le nombre de leurs bêtes et la taille de leur exploitation pour résister. De son côté, l'État compte alléger les charges et les cotisations de la filière à hauteur de 5,5 millions d'euros au niveau national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne