Agriculture : inquiétude sur la baisse des dotations annoncée

France 3

En plus du Ceta, la baisse des dotations des chambres de l'agriculture envisagée par le gouvernement révolte les professionnels du secteur.

Dans les Landes, Didier Lahitte chausse ses bottes pour se rendre sur les exploitations. Aujourd'hui, il a rendez-vous avec un jeune agriculteur qui convertit son maïs en bio. Un accompagnement rendu possible par les chambres d'agriculture, financées à 40% par la taxe sur le foncier non bâti. Mais le gouvernement envisage de la baisser de 15%.

Le gouvernement annonce une hausse du pouvoir d'achat

"Nous avons à relever de nouveaux défis, notamment environnementaux, des défis sociétaux (...). Si cette mesure venait à voir le jour, nous ne serions pas en mesure d'accompagner correctement les agriculteurs dans ces transitions-là", estime Marie-Hélène Cazaubon, vice-présidente de la Chambre d'agriculture des Landes. Les chambres d'agriculture perdraient 45 millions d'euros, soit 6% de leur budget. "C'est une diminution de la pression fiscale (...). Cette baisse se traduira par des gains de pouvoir d'achat non négligeables", se justifie le gouvernement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne