Agriculture : ces producteurs qui ouvrent leurs propres magasins

France 2

Certains agriculteurs cherchent la meilleure voie pour s'assurer des revenus décents. Ils sont de plus en plus à se réunir pour ouvrir leur propre magasin.

Ces producteurs ont décidé de monter leur propre magasin : sur 200 mètres carrés, des légumes, de la viande, des fromages, la vente se fait en direct du producteur au consommateur, sans intermédiaire. "Ce sont les producteurs qui fixent les prix, en fonction des charges réelles sur leurs fermes", explique Marie-Line Leroux, éleveuse de brebis. Exemple avec cet éleveur : avant il ne vendait ses lapins qu'aux grandes surfaces, à un tarif imposé. Maintenant, dans ce magasin, c'est lui qui fixe son prix chaque semaine. Une meilleure marge pour le producteur. Et pour le consommateur, ce sont des prix en moyenne 10 à 15% plus chers que dans un supermarché : ces clients semblent prêts à payer la différence.

Le réseau reste marginal face à la grande distribution

Vendre ses produits sans passer par la grande distribution, c'est l'objectif de cette éleveuse. Comme elle fixe ses prix et contrôle ses marges, le pari pour elle est réussi. Après sept ans d'activité, elle fait vivre trois personnes sur la ferme, elle se verse un salaire de 1 800 euros et arrive même à prendre quatre semaines de vacances. Les magasins paysans se multiplient, mais le réseau reste marginal. Pour les produits agricoles, la vente directe ne représente que 2% du marché, contre 60% de la grande distribution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne