Agriculture : bras de fer autour de la Pac

France 3

Emmanuel Macron doit se rendre le 22 février au Salon de l'agriculture. Le chef de l'État espère obtenir, d'ici là, un accord autour de la politique agricole commune (Pac) à Bruxelles.

Pour Emmanuel Macron, le temps presse. Le chef de l'État a prévu de déambuler samedi 22 février dans les allées du Salon de l'agriculture. Mais avant cela, le président doit batailler un peu plus au nord, à Bruxelles. Les 27 discutaient encore au soir du 21 février du premier budget de l'Union européenne depuis le Brexit. Au coeur des discussions, la politique agricole commune (Pac), le premier secteur des dépenses communautaires. Pour le moment, en vain.

Une vingtaine de pays contre quatre

"Sur la Pac, le compte n'y est toujours pas affirme de son côté Paris. Le manque à gagner en euro 2018 serait environ de 1,2 milliard d'euros pour les agriculteurs français. Alors sur ce dossier, la France possède, heureusement pour elle, des alliés, une vingtaine de pays, dont la Pologne ou l'Irlande. Mais en face, le groupe des quatre pays les plus avares, les pingres, Danemark, Autriche, Pays-Bas et Suède, est particulièrement dur et ne lâche rien", explique Pascal Verdeau, le correspondant de France Télévisions dans la capitale européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne