Agriculteurs : une diversification surprenante pour survivre

FRANCE 2

Malgré des journées de travail harassantes, les petits agriculteurs possédant des petites ou moyennes exploitations ont du mal à vivre de leur métier, les forçant à jouer les points relais des campagnes.

Se diversifier pour compléter ses revenus. Dans le Gers, ce maraîcher vient d'ouvrir un point de retrait pour colis volumineux. "Matelas, électroménagers...voilà", détaille-t-il en fouillant du regard le fond du camion. Maintenant, à l'aide de son tracteur, il décharge des machines à laver, des téléviseurs commandés sur internet par des clients habitants en zone rurale. Une diversification inédite, mais nécessaire pour ces agriculteurs qui peinent à vivre de leurs revenus.

Vers l'évolution du métier d'agriculteur ?

Ce service de retrait de colis à la ferme est proposé par une start-up française. 60 agriculteurs ont déjà été formés à la gestion de colis. Un nouveau métier ? "On peut dire", sourit Mathieu Gasc, agriculteur à Lias (Gers). "On reprend des bases (...) On est loin du monde agricole", confie-t-il. Conséquence, l'étable fait office d'entrepôt alors que l'élevage de vaches y a été interrompu depuis longtemps, faute de revenus.      

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne