Alimentation : 70% des Français sont prêts à consommer plus responsable, selon un sondage

D\'après un sondage Ifop réalisé pour l\'ONG environnementale WWF France, 70% des Français sont prêts à changer leur consommation alimentaire pour des produits plus responsables. Photo d\'illustration.
D'après un sondage Ifop réalisé pour l'ONG environnementale WWF France, 70% des Français sont prêts à changer leur consommation alimentaire pour des produits plus responsables. Photo d'illustration. (LIONEL VADAM / MAXPPP)

Selon un sondage publié par l'ONG environnementale WWF, publié mardi, 70% des Français sont prêts à modifier leur consommation alimentaire pour des produits plus responsables. Ils sont d'ailleurs 40% à avoir déjà modifié leurs habitudes alimentaires.

Selon un sondage sur l'alimentation publié mardi 10 octobre par l'ONG environnementale WWF France et réalisé par l'Ifop*, 70% des Français sont prêts à changer leur consommation pour des produits plus responsables (bio, labellisés, locaux, plus rémunérateurs pour le producteur). Les femmes sont un peu plus nombreuses à être disposées à modifier leur consommation, 74% contre 66% des hommes. On ne note pas de grosses différences entre les régions, ni entre les citadins et les ruraux. Parmi ces personnes, 40% sont déjà passées à l'acte en modifiant leurs habitudes alimentaires. 

L’étude indique cependant que les sympathisants de la gauche et du centre se sentent un peu plus concernés par cette question : 92% pour Europe Ecologie-Les Verts, 80% pour La France insoumise, 82% pour La République en marche, contre 68% pour Les Républicains et seulement 51% pour le Front national.

Volonté d'une meilleure transparence sur les prix

67% des Français sont prêts aussi à réduire leur consommation de protéines animales en privilégiant de la viande et du poisson de meilleure qualité environnementale et gustative. Les Français souhaitent également une meilleure transparence sur les prix alimentaires. Ils sont 69%, selon le sondage Ifop pour WWF, à déclarer être prêts à payer plus cher leurs produits, si c’est pour mieux rémunérer les agriculteurs. Ils sont également favorables à 87% à la réorientation des aides publiques vers des pratiques privilégiant l’agriculture écoresponsable comme les 5 milliards d’euros du plan de Transformation agricole et les 9 milliards d’euros de la Politique agricole commune (Pac).

Enfin, 93% des Français pensent que la présence de pesticides dans les aliments consommés a des conséquences sur leur santé personnelle et c’est ce qui pourrait expliquer que la consommation de produits bio a presque doublé en 20 ans, passant de 35% en 1998 à 62% aujourd’hui.

*Le sondage a été réalisé auprès d’un échantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans par l’IFOP pour WWF France. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne les 3 et 4 octobre 2017.