Le métier de caviste en plein essor

France 2

Le nombre de boutiques a augmenté de 15% en dix ans, avec des boutiques qui dépoussièrent la profession, avec des concepts très différents.

Non loin de la cathédrale de Senlis (Oise), une petite boutique de 35m² a vu le jour il y a tout juste cinq ans. À 41 ans, David a alors décidé de changer de métier : il était restaurateur, il a voulu devenir caviste. Une transition réussie, puisqu'aujourd'hui, il a même deux salariés pour l'aider. "Je réalise un rêve. Je ne travaille pas, je vis d'une passion", sourit-il. Il faut dire que le métier est redevenu à la mode ces dernières années, et si les boutiques sont 15% plus nombreuses qu'il y a dix ans, c'est parce qu'ils ont su se moderniser.

Différentes tailles, différentes offres

Un caviste parisien propose ainsi un magasin sur trois étages, une surface de plus de  1 000 m², et des machines pour déguster les vins sans perdre de qualité. L'occasion de goûter des bouteilles parfois inaccessibles.

Parmi les 5 500 professionnels en France, on compte aussi le concept de Frantz, qui s'est spécialisé dans les cubis de vins, un format qui permet de garder le liquide à l'abri de l'air. Il va bientôt ouvrir sa 29ème boutique en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne