L'économie a créé 187 200 emplois en 2016, son meilleur résultat depuis dix ans

Une file d\'attente à Pôle emploi, à Arras, le 14 octobre 2014. (Photo d\'illustration)
Une file d'attente à Pôle emploi, à Arras, le 14 octobre 2014. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Le dernier trimestre 2016 s'est bien terminé, avec 64 400 créations nettes d'emplois dans les secteurs marchands non agricoles, soit le septième trimestre consécutif de hausse. 

L'emploi ne s'était pas si bien porté depuis 2007. Selon les chiffres définitifs de l'Insee publiés jeudi 9 mars, l'économie française a créé 187 200 postes, en net, dans le secteur marchand (+1,2%) sur l'ensemble de l'année 2016. Une performance inédite depuis 2007. 

Ces chiffres viennent confirmer, à quelques milliers près, les estimations provisoires de l'Insee, réalisées en février (191 700 emplois).

L'industrie continue de perdre des emplois

Le dernier trimestre de 2016 s'est bien terminé, avec 64 400 créations nettes d'emplois dans les secteurs marchands non agricoles (+0,4% par rapport au trimestre précédent), soit le septième trimestre consécutif de hausse, précise l'Insee.

La légère accélération de fin d'année découle principalement de la poussée de l'intérim, qui a progressé de 6,1% sur les trois derniers mois (+37 600 postes) et bondi de 12% sur l'année.

Sur ce même dernier trimestre, l'emploi tertiaire marchand hors intérim a crû au même rythme qu'au trimestre précédent : +34 500 (+0,3%).

En revanche, l'industrie et la construction continuent de détruire plus d'emplois qu'elles n'en créent. L'industrie a perdu 5 500 emplois (-0,2%) au dernier trimestre et 24 900 sur l'année (-0,8%). La construction, elle, a perdu 2 200 emplois (-0,2%) au dernier trimestre et 10 800 en un an (-0,8%).

Vous êtes à nouveau en ligne