VIDEO. 13h15. Fonderie Gillet : "Tout le monde est là pour pousser..."

13h15/France 2

La Fonderie Gillet, reprise par 27 salariés en 2014 après sa liquidation judiciaire, présente aujourd’hui des comptes à l’équilibre. Les banques ont désormais confiance. Et deux nouvelles machines ont pu enfin être achetées pour moderniser l’outil de production vétuste… Extrait de "13h15 le dimanche".

La Fonderie Gillet a enfin pu faire l’acquisition de deux nouvelles machines pour l’usinage, grâce au travail acharné depuis un an et demi des 27 sociétaires de la Scop (Société coopérative et participative). C’est un événement pour l’entreprise reprise par plus de la moitié de ses salariés après sa liquidation judiciaire en 2014. Une première depuis dix-huit ans !

Ce nouveau matériel représente un investissement de 160 000 euros. "La sueur que les gens ont mis dans les ateliers a fait qu’on a pu investir avec deux belles machines pour commencer, et avec deux autres plus tard en cours d’année", se félicite Nicolas, responsable de la maintenance et président de la Scop aux comptes aujourd’hui à l’équilibre.

"Voilà, c’est ça la Scop !"

Pour faire entrer les mastodontes entre les murs de la plus ancienne fonderie de France, créée en 1687, tout le monde est à la manœuvre. Le passage est même élargi à coups de masse… "Voilà, c’est ça la Scop ! Tout le monde est là pour pousser : le directeur, la fonderie, tout le monde", constate Nicolas qui a le plus d’ancienneté dans l’entreprise.

"Il est 13 heures et les gens n’ont pas mangé… Avant, ils seraient partis manger en disant qu’on verrait ça cet après-midi à 14 heures… Là, tout le monde est là et on ira manger après…" constate avec satisfaction le responsable élu par les sociétaires qui souhaite un bon appétit à ses camarades une fois les deux nouvelles machines au chaud entre les quatre murs de la nouvelle Fonderie Gillet.

Vous êtes à nouveau en ligne