Emplois aidés : "Un investissement rentable", pour le ministère du Travail

FRANCE 2

Alors que la Cour des comptes juge très sévèrement les emplois subventionnés par l’État, Myriam El Khomri vante au contraire les bons résultats du contrat d'avenir.

Les métiers subventionnés par l'État sont dans le viseur de la Cour des comptes, selon un rapport publié ce jeudi 6 octobre. Quelle réaction au ministère du Travail ? "Aucun ajustement n'est prévu et le ministère accepte le jugement de l'institution. Il reconnait le coût de ces emplois aidés, mais il considère au contraire qu'il s'agit là d'un investissement", explique Thierry Curtet, en direct du ministère du Travail à Paris.

"Un investissement rentable"

Pourquoi ? Parce que ces dispositifs concernent les jeunes qui sont les plus éloignés de l'emploi : ceux qui n'ont aucun diplôme ou qui se trouvent dans une zone défavorisée. Le ministère rappelle également qu'au cours de cet emploi d'avenir, les jeunes reçoivent une formation et qu'un sur deux ressort de cette période avec un diplôme. "Aux yeux de Myriam El Khomri, il s'agit donc là d'un investissement. Un investissement rentable", conclut le journaliste.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne