Emploi : les ruptures conventionnelles séduisent de plus en plus

FRANCE 2

C'est un nouveau record pour les ruptures conventionnelles. Huit ans après la mise en place de ce dispositif, près de 200 000 séparations à l'amiable ont été enregistrées au premier semestre 2016.

Se rencontrer pour provoquer une rupture conventionnelle, la démarche bat un nouveau record dans les entreprises. Rien qu'en juin dernier, 33 500 ruptures ont été signées, c'est 12% de plus que l'an dernier. Le constat est le même sur tout le premier semestre 2016, une hausse de 13 %. Pourquoi un tel succès ? Côté salariés, ce divorce à l'amiable permet de bénéficier d'indemnité chômage, ce n'est pas le cas lors d'une démission.

Licenciements déguisés

Selon une étude, 67% de ces ruptures conventionnelles viennent désormais remplacer les démissions. Pour les employeurs, c'est à la fois plus de flexibilité et de sécurité. Mais ces séparations ressemblent parfois à des licenciements déguisés, un salarié sur quatre les juge subies, selon un rapport du centre d'études pour l'emploi. En huit ans, deux millions de ruptures conventionnelles ont été signées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne