Emploi : forme-t-on les bonnes personnes ?

FRANCE 2

Alors que 32 milliards d'euros sont chaque année dédiés à la formation professionnelle, François Lenglet s'interroge sur la manière dont sont dépensés ces fonds.

En ce qui concerne la formation, François Lenglet estime, sur le plateau du 20 Heures que "notre système est à la fois inefficace et inégalitaire". Il ajoute que "l'essentiel des formations va aux personnes qui sont déjà formées. Un paradoxe qui s'explique par le système de formation lui-même qui dispense des formations assez homogènes, à taille unique, assez courtes, qui conviennent bien aux gens qui sont déjà diplômés, qui ont l'habitude d'apprendre. Mais pour les non qualifiés, ceux qui sont en dehors de l'emploi, ils auraient besoin d'un enseignement plus long, adapté, avec des périodes de tutorat en entreprise".

Le progrès technologique dévalue certains savoir-faire

Pour le journaliste, qui estime qu'il est "nécessaire d'investir beaucoup dans la formation", cela s'explique par plusieurs raisons. Il cite ainsi "le progrès technologique qui dévalue certains savoir-faire", "la mondialisation qui provoque l'irruption de nouveaux concurrents" et "l'allongement de la durée de la vie".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne