Emploi : des résidences secondaires pour aider les apprentis à se loger

FRANCE 2

Pour favoriser le retour à l'emploi, le Premier ministre a demandé aux préfets de faire des propositions d'ici à la fin du mois de mai 2019 pour favoriser le logement des apprentis. Édouard Philippe penche pour la mobilisation des résidences secondaires.

Inciter les propriétaires des résidences secondaires, dont le bien est inoccupé pendant une grande partie de l'année, à louer leur habitations aux apprentis. C'est l'idée proposée par l'exécutif pour enrayer le manque de logements, constituant un véritable frein à l'apprentissage chez les jeunes en formation.

Un dispositif d'aide existe déjà

Dans bon nombre de cas, les élèves partagent leur temps entre le lycée et l'entreprise, des lieux parfois très éloignés. "J'ai essayé plusieurs fois de trouver un appartement à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) (...) et très souvent on me demandait un garant ou trois fois le montant du loyer", détaille avec dépit Noé Keh, apprenti boucher à Juan-les-Pins, et qui fait près de deux heures de trajet lorsqu'il est en entreprise. Il existe pourtant un dispositif appelé "bail mobilité" qui permet aux apprentis d'être exonérés du dépôt de garantie lorsque le bail n'excède pas 10 mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne