Emploi : des offres, pas de candidats

France 2

Les offres d'emploi sont en nette hausse alors que le chômage ne baisse pas. Selon "Le Parisien", 240 000 annonces, dont 75% de CDI ont été mis en ligne, mais les entreprises peinent à trouver preneur.

Trouver du personnel est devenu un casse-tête. À Lille (Nord), François Evrard veut recruter un boucher supplémentaire depuis deux mois, dans résultat. Les propositions d'emploi sont en forte hausse : 240 00 offres entre juillet et septembre 2019, soit +19% par rapport à la même période l'an passé. Pourtant le chômage reste élevé avec 8,5% de la population active. Un manque de compétences et trop de formations inadaptées aux besoins sont les principales raisons de ce paradoxe. "Les gens sont attachés à leurs week-ends, je pense que c'est pour ça que les gens ne veulent pas forcément travailler", estime Sébastien Iwicki, vendeur à la boucherie Evrard.

Des problèmes de mobilité

L'agriculture, l'hôtellerie/restauration, l'entretien et l'informatique sont les secteurs les plus touchés par le manque de bras. Le gouvernement a donc lancé un plan pour former 2 millions de personnes sur cinq ans. Mais les problèmes de mobilité restent un frein important à l'emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne