Discrimination à l'embauche : le gouvernement lance une opération de testing

France 3

Aujourd'hui, un chômeur sur trois serait toujours victime de discrimination à l'embauche.

Le gouvernement a lancé ce lundi 18 avril une campagne pour lutter contre les discriminations à l'embauche. Le but est de sensibiliser le grand public et de mettre la pression sur les entreprises. Pour certains employeurs, le nom, l'adresse, l'âge ou l'origine reste parfois des obstacles. Un chômeur sur trois serait toujours victime de discrimination.

Juste un "coup de com'"

Pour sensibiliser les entreprises privées comme publiques, le gouvernement lance pour la première fois une opération de testing. Mais tout ceci est insuffisant pour certains spécialistes. "Si c'est juste un coup de com', j'ai envie de dire : 'on sait déjà qu'il y a énormément de discriminations en France'", note pour sa part Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne. Les premiers résultats de cette enquête seront rendus en septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne