Croque-mort, un métier atypique

FRANCE 3

C'est le nom donné aux employés de pompes funèbres. Plusieurs formations existent pour exercer le métier.

Une équipe de France 3 est allée à la rencontre d'hommes et de femmes qui ont décidé de devenir employés de pompes funèbres. Dans un cimetière, un groupe, visages fermés et habits de circonstance s'avancent. L'instant est solennel, pourtant l'hommage est factice. Ces demandeurs d'emploi sont tous en formation pour devenir conseiller funéraire. Ici, on leur apprend à lire des hommages.

Un métier humain

Après le cimetière, les stagiaires découvrent le funérarium. Dans la chambre funéraire, les gestes sont précis. C'est un premier contact avec leur futur environnement professionnel. "Même dans ce métier, c'est bien de rester humain, on s'occupe d'humains, de gens qui ont un vécu", explique Serge Jene, conseiller funéraire chez Nova formation.
Un métier humain et polyvalent. De l'accueil des familles au port du cercueil, le conseiller funéraire doit avoir les épaules solides. Les 23 stagiaires du groupe ont six semaines pour apprendre le métier. D'après le formateur, seulement une dizaine d'entre eux choisiront réellement de devenir conseiller funéraire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne