Accord en vue sur les retraites complémentaires

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La négociation entre les syndicats et le patronat pour renflouer les caisses des régimes de retraite complémentaire a abouti mercredi soir à un protocole d'accord. Ce dernier va maintenant devoir recevoir l'approbation formelle des organisations dans les prochains jours.

C'était la réunion de la dernière chance. La négociation entre les syndicats et le patronat sur les régimes de retraite complémentaire a abouti à un protocole d'accord, ont annoncé mercredi soir les partenaires sociaux. Ce protocole entérine une baisse de pouvoir d'achat pour 11 millions de retraités à partir du 1er avril et une hausse des cotisations acquittées par les salariés et les employeurs.

Ce protocole devra maintenant recevoir l'approbation formelle des organisations dans les prochains jours. Pour être validé, il ne doit pas faire l'objet de trois oppositions syndicales. La CGT a d'ores et déjà indiqué qu'elle ne signerait pas. Mais la CFE-CGC pourrait aussi se défausser, a-t-elle fait savoir jeudi midi : "Les mécanismes ne nous conviennent pas, il faut se serrer la ceinture mais on est dans une ambiance où certains doivent se serrer la ceinture plus que d'autres et c'est le personnel d'encadrement que nous représentons ", a déclaré son président Bernard Van Craeynest. 

Des complémentaires revalorisées moins que l'inflation

Que prévoit ce texte ? Les pensions complémentaires seront revalorisées au 1er avril mais moins que l'inflation prévue de 1,75%. Selon un texte transmis à la presse, les retraites complémentaires du privé augmenteront entre 0,5% pour les cadres et 0,8% pour les non-cadres. Des "mesures à l'efficacité relative ", selon Jean-Louis Malys, un représentant de la CFDT.

Selon le Medef, il est "indispensable " de limiter la revalorisation des pensions pour assurer l'avenir des régimes.

> Lire aussi Ce que va changer pour vous l'accord sur les retraites complémentaires

Vous êtes à nouveau en ligne