VIDEO. Hollande écarte pour le moment une modulation des allocations familiales en fonction des revenus

FRANCE TELEVISIONS

Le président de la République assiste à une réunion sur l'emploi en Europe, organisée à Milan.

François Hollande écarte, mercredi 8 octobre, la piste d'une modulation des allocations familiales en fonction des revenus. Pour le président de la République, il s'agit d'un principe "pour l'instant en discussion", mais "pas retenu". Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, présenté mercredi en Conseil des ministres, propose un coup de rabot généralisé sur les allocations familiales.

"Il ne s'agit pas d'une réforme structurelle"

"Nous devons envisager de poursuivre les réformes structurelles. La modulation des allocations familiales n'est pas une réforme structurelle, c'est simplement une technique pour faire des économies ou c'est un principe qui, pour l'instant, est en discussion et n'a pas été retenu", a déclaré François Hollande lors d'un point presse après la conférence sur l'emploi en Europe organisée à Milan (Italie).

A propos de l'indemnisation du chômage, le chef de l'Etat préfère se référer à la "convention qui vient d'être signée en 2014 et une autre prévue en 2016" ainsi qu'à la rencontre à venir entre les partenaires sociaux et Unédic. Manuel Valls avait dit lundi à Londres (Royaume-Uni), que "la question du montant et de la durée de l'indemnisation du chômage devait être posée".

Vous êtes à nouveau en ligne