VIDEO. Emploi : des patrons attentistes

BENOIT GADREY ET ERIC JACQUIN - FRANCE 2

Même lorsque leur carnet de commandes va un peu mieux, certaines entreprises n'embauchent qu'au compte-goutte. Explications.

C'est une entreprise familiale, dirigée par un père et son fils. Une PME qui emploie 36 salariés, à Saint-Genis-l'Argentière, près de Lyon. Après des années difficiles, la société se porte mieux. Mais elle n'embauche qu'avec modération. France 2 s'est intéressé au cas de cette PME, Le joint technique, au moment où le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a bondi de 24 800 en mai (+0,7%) pour atteindre un niveau record de 3,388 millions en métropole.

L'embauche perçue comme un risque pour l'entreprise

Peu d'embauches donc, car, explique le directeur de la PME, Guillaume Pain, un nouveau salarié représente un risque pour son entreprise. Un emploi coûte 35 000 euros par an, chiffre le directeur. S'il en crée deux, son chiffre d'affaires de 50 à 60 000 euros par an est réduit à néant. C'est, insiste-t-il, un engagement sur le long terme, alors que la croissance reste en berne et le marché fluctuant. Un pari sur l'avenir donc, selon lui. 

Vous êtes à nouveau en ligne