VIDEO. Chômage : Mélenchon pointe la "responsabilité" de Paris et la "superresponsabilité" de Berlin

FRANCE 2

"La politique d'austérité est directement coupable de cette situation", assure le coprésident du Parti de gauche.

Jean-Luc Mélenchon voit dans la hausse record du chômage un "cauchemar poisseux qui s'aggrave", "une catastrophe terrifiante pour notre pays". Le coprésident du Parti de gauche pointe la "responsabilité du gouvernement français" et la "superresponsabilité du gouvernement allemand". L'eurodéputé l'a déclaré jeudi 27 mars sur France 2.

"Le gouvernement est absolument responsable", car "ça ne peut pas marcher de réduire, comme ils sont en train de faire, l'activité économique du pays, parce que ça provoque du chômage", explique l'ex-candidat à l'Elysée. D'après lui, "la politique d'austérité est directement coupable de cette situation". Or, le gouvernement allemand est celui "qui, en Europe, a commencé à serrer les boulons".

Cela dit, Berlin vient "de décider de créer un smic" dans tout le pays, "eux ont compris que s'ils veulent faire reculer le chômage, il faut qu'ils augmentent la consommation populaire", a fait valoir l'ex-socialiste. Quant aux baisses d'impôts envisagées par l'exécutif, "c'est un point de vue de riches", a tranché le responsable du Front de gauche.

"La priorité, c'est ceux qui ne payent pas d'impôt", "les gens aux revenus les plus faibles", a-t-il estimé. "Il faut donner une direction à la relance de l'activité, par exemple par la transition énergétique", a-t-il à nouveau plaidé. "Ça ne s'est jamais vu qu'une économie redémarre en réduisant les capitaux qu'on y injecte", selon lui. Quant au pacte de responsabilité, "c'est du pillage pur et simple", a lâché Jean-Luc Mélenchon.

Vous êtes à nouveau en ligne