VIDEO. Alain Griset : "Aujourd'hui l'iniquité fiscale est très forte"

franceinfo

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":l'éco", Alain Griset, président de l'U2P (union des entreprises de proximité), est venu réagir aux annonces de réforme de l'assurance chômage. 

Concernant l'assurance chômage, le gouvernement veut durcir les règles et notamment celles sur les contrats-courts avec le bonus-malus...

"Oui c'est ce que le Premier ministre va confirmer ce matin. Nos entreprises sont pour une partie d'entre elles concernées, mais elles le font par obligation, par nécessité de servir le client. Le traiteur qui a une communion ou un mariage prend un contrat-court parce qu'il a un mariage pendant une journée ou une cérémonie pendant deux jours. Ce n'est pas une utilisation automatique, systématique de la ressource humaine" précise Alain Griset. 

Aujourd'hui en France, sept embauches sur dix se font avec un contrat de moins d'un mois donc c'est quand même un problème...

"En tout cas c'est un vrai sujet pour les salariés naturellement même si certains d'entre eux ont fait ce choix aussi, c'est un choix de vie pour certains. Parce que pour certains le fait de pouvoir travailler sur des contrats courts leur permet ensuite d'avoir une gestion de leur vie personnelle différente. Dans nos entreprises les contrats courts se sont développés parce que dans la gestion des ressources humaines c'était une possibilité pour l'entreprise de répondre à la demande du client" explique le président de l'U2P. 

La question AFP : L'acte 1 du quinquennat Macron a été accueilli positivement par les artisans. Comment se prépare l'acte 2 ? 

"Le Président a dit, le Premier ministre a confirmé, que c'est une volonté de plus d'humanité dans la gestion, de plus de proximité. Ces deux termes nous vont bien. Les entreprises que l'U2P représentent sont avant tout à taille humaine et elles sont avant tout proches des consommateurs. Ce qu'il nous faudrait pour transformer l'essai c'est que les mesures prises, les règles fiscales, sociales correspondent à nos entreprises ce qui est encore loin d'être le cas" répond le président de l'U2P. 

Vous avez décidé d'appliquer une forme de comité d'entreprise pour les artisans, les commerçants et les professions libérales...

"Ce que l'on souhaite c'est de permettre à nos salariés d'avoir les mêmes "avantages" à coté du salaire. Et donc à l'U2P nous avons signé avec les cinq organisations syndicales de salariés un outil qui permet aux salariés d'utiliser un comité d'entreprise qui s'appelle Proximéo et qui donnes des avantages sur la culture, le sport, les parcs d'attraction etc." détail Alain Griset. 

L'interview s'est conclue sur la chanson "Résiste" de France Gall. 

Twitter : @deuxpointsleco

Vous êtes à nouveau en ligne