RSA : du bénévolat pour toucher l'allocation ?

FRANCE 2

Dans le Haut-Rhin, des missions de bénévolat sont proposées aux bénéficiaires du RSA afin de les accompagner vers l'emploi.

Le bénévolat pour reprendre pied dans la vie active, retrouver le chemin de l'emploi. Depuis un an, cette promesse est faite aux bénéficiaires du RSA dans le Haut-Rhin. Pas d'obligation, quelques centaines de missions pour presque autant de volontaires. Depuis près d'un an, Christelle Brandenburger a intégré le dispositif : quatre heures de bénévolat chaque mercredi pour animer des ateliers pour enfants. Elle souhaite aujourd'hui en faire son métier.

Le volontariat est-il efficace ?

Initialement, le département voulait conditionner le RSA à la réalisation de sept heures de bénévolat. Cette décision avait fait polémique avant d'être annulée par la justice. C'est finalement un système basé sur le volontariat qui a été mis en place : depuis un an, 800 contrats d'engagements bénévoles ont été signés, bien peu sur les 17 243 bénéficiaires du RSA dans le Haut-Rhin. Pour accompagner les allocataires vers l'emploi, le bénévolat est un outil parmi d'autres. Thierry Collet, ancien cuisinier, l'a saisi au vol. Après 4 ans de RSA, il donne des cours d'initiation au numérique rémunérés dans une association d'insertion. Aujourd'hui, le Conseil d'État a tranché : du bénévolat peut désormais être demandé aux bénéficiaires du RSA. Mais dans le Haut-Rhin, il n'est pas question d'abandonner le principe du volontariat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne